Dégustons l'Afro-Folk de Naomi Wachira


Une autre voix qui me berce depuis un moment déjà et qu'il me tardait vraiment de vous présenter. Elle est sur ma liste des artistes à suivre de très près des aujourd'hui et dans les années à venir. Je vous emmène sans tarder à la rencontre de l'African Girl Naomi Wachira.
1-Who is Naomi Wachira ?
I am an Afro-Folk singer songwriter originally from Kenya, but now residing in Seattle, WA. I’m also a single mom to a delightful 5yr old daughter.

Qui est Naomi Wachira?
Je suis une chanteuse Afro-Folk Kenyane, mais je vis actuellement à Seattle, WA. Je suis aussi la mère célibataire d'une adorable fille de 5 ans.
2-What is your music about and when did you decide to make a living out of it ?
My music is really about life - as cliched as that might sound. It’s my way of expressing how I understand, hope and what distresses me about the world. It is also about my own experiences in life, whether it’s being a mother or writing about the kind of relationships I’m hoping to have or the lessons I’ve learned on this journey called life.  From a young age, I knew that I always wanted to do music, but two major events really pushed me to follow this dream. The first was the birth of my daughter. I realized that her happiness was dependent on mine and that meant doing something that made me happy. The second event was when my father passed away. He was an incredible man and as we laid him to rest, I realized how great of a legacy he had left behind. I knew then that I wanted to do the same and in order to do that, I had to follow my heart, which was music. So in September 2013, I quit my job and made music my full-time career/calling.

De quoi parle ta musique et quand as tu décidé d'en vivre ?
Ma musique parle vraiment de la vie, aussi cliché que cela puisse sonner. C'est ma façon d'exprimer ce que je comprends, ce que j'espère et ce qui me bouleverse dans le monde. Il s'agit aussi de mes propres experiences dans la vie. Qu'il s'agisse d'être une mère ou d'écrire sur le type de relations que j'espère avoir ou les leçons que j'ai apprises au cours de ce voyage qu'on appelle la vie. Dés mon plus jeune âge, je savais que je voulais faire de la musique mais deux événements majeurs m'ont vraiment poussé à suivre ce rêve. Le premier était la naissance de ma fille. J'ai réalisé que son bonheur dépendait du mien et que cela signifiait donc faire quelque chose qui me rendrais heureuse. Le deuxième événement fut le décès de mon père. C'était un homme incroyable et après que nous l'ayons enterré, j'ai réalisé quel énorme héritage il laissait derriere lui. J'ai su alors que je voulais faire la même chose, et pour ce faire, je devais suivre mon coeur qui n'était autre que la musique. Alors, en septembre 2013, j'ai quitté mon travail et fait de la musique ma carrière à temps plein. 
3-How would you define/describe your music ?
Stylistically, I describe my music as a marriage between where I’m coming from and where I am now. It’s a blending of the two worlds that have shaped the woman I am today.  I call it Afro-Folk.

Comment définirais/décrirais tu ta musique ?
En terme de style, je décrirais ma musique comme un mariage entre la d'ou je viens et ou je suis maintenant. C'est un mélange de deux mondes qui ont façonné la femme que je suis aujourd'hui. J'appelle ça de l'Afro-Folk
4-As a Kenyan woman living abroad what is the hardest thing for you ? what do you miss/love the most being in that position ?
I think I face hardships just like anyone trying to make sense out of their lives. I wouldn’t say there’s anyone thing in particular that makes life hard because of my location. It was not always this way. Before I was content with my identity, I didn’t really know what I was doing with life and that made me feel really lost. I realized that a person without a solid ground to stand on can be swayed so easily to do many things that are not true to who they are. After getting comfortable with who I am - an African woman living in America - and how these two worlds were integral in my foundation, I found that I was more at peace with myself and therefore at peace with everything around me.  What I miss most about my first home is the quietness and less chaotic way of living.

En tant que Kenyane vivant à l'étranger quelle est la chose la plus difficile pour toi ? Qu'est ce qui te manque le plus/qu'est ce que tu aimes le plus ?
Je pense que je fais face aux difficultés comme toute personne essayant de donner un sens à sa vie. Je ne dirais pas qu'il y ait quelque chose en particulier qui rende la vie difficile a cause de ma localisation actuelle. Cela n'a pas toujours été le cas. Avant, j'étais contente de mon identité, je ne savais pas réellement  ce que je faisais de la vie et ça m'a vraiment donné le sentiment d'être perdu. J'ai réalisé qu'une personne qui n'a  pas de base solide sur laquelle se reposer, peut facilement se laisser influencer et se retrouver à faire des choses qui ne sont pas fidèles a ce qu'elle est réellement. Une fois que je suis parvenu à être à l'aise avec qui je suis (une femme Africaine vivant en Amérique) et que j'ai compris que ces deux mondes étaient parti intégrante de ma base, j'ai trouvé que j'étais plus en paix avec moi même et par conséquent avec tout ce qui m'entoure. Ce qui me manque le plus de ma premiere maison (le Kenya) c'est le calme et cette façon moins chaotique  de vivre
5-Your songs are very spiritual, and the lyrics are deep and profound. Where does your inspiration come from ?
They are born out of life and experiences. Ever since I was a little girl I knew that I wanted to do the kind of music that offered something good and hopeful and my disposition has always been to try and find goodness even in the midst of hardship. I also believe that my parents set a good example of the kind of person I should be.  They would always tell me that I should strive to ‘leave a better place than I found it’ - and that’s what I’m trying  to do with my music. 

Tes chansons sont très spirituelles et les paroles sont très profondes. D'ou vient ton inspiration ?
Elles (mes chansons) naissent de la vie et de ses différentes experiences. Depuis que j'étais une petite-fille je savais je voulais faire le genre de musique qui offre quelque chose de bon et plein d'espoir et mon objectif a toujours été d'essayer de trouver la bonté même au milieu des difficultés. Je crois aussi que mes parents ont montré le bon example du genre de personne que je devais être. Ils me disaient toujours que je devais m'efforcer de laisser les lieux dans un meilleur état que celui dans lequel je l'avais trouvé, et c'est ce que j'essaie de faire avec ma musique.
6-Are all your songs autobiographical or does anything in life just happens to be a source of melody for you ?
It’s a little bit of both. Whatever strikes a chord with my soul will more often than not be turned into a song.

Toutes tes chansons sont-elles autobiographique ou est ce que n'importe quel événement de la vie peut s'avérer être une source de mélodie pour toi ?
C'est un peu des deux. Quoi que ce soit qui touche une corde sensible dans mon âme se verra le plus souvent transformé en chanson.
7-who are your all time favorite artist ? 
I’ve been fan of singers such as Tracy Chapman, Miriam Makeba, Sade, ASA, just to name a few.

Qui sont tes artistes préférés de tous les temps ?
Je suis fan de chanteuses tel que Tracy Chapman, Miriam Makeba, Sade, ASA pour n'en citer que quelques unes.
8-Which languages do you sing in the most and why ?
I sing mostly in English. That’s just how my music comes to me. Every once in a while I’ll incorporate Kikuyu, which is my tribal language or Swahili. But I prefer that it be natural instead of writing in another language for the sake of it.

Dans quelles langues chantes tu le plus souvent et pourquoi ?
Je chante principalement en anglais. C'est simplement de cette manière que la musique vient à moi. De temps en temps j'injecte du Kikuyu qui est ma langue tribale ou du Swahili. Mais je préfère que cela se fasse naturellement plutôt que d'écrire dans une autre langue juste pour le plaisir de le faire. 
9-Who are the other artists invited on your album, how did you pick them up ? 
I had a few friends play on the album with me - Lalo Bello who plays percussion for Polyrhythmics,  Evan Flory-Barnes who plays bass for Industrial Revolution, Natalie Hall who plays Cello for Seattle Rock Orchestra and Darren Reynolds who played with Patrick and the Locomotives. My producer is a well known folk-singer Damien Jurado.  I picked them because I had heard good things about them as musicians.

Qui sont les autres artistes invité sur ton album et comment les as tu choisi ?
J'ai invité quelques amis à jouer sur l'album avec moi. Lalo Bello qui joue les percussions pour Polyrhythmics, Evan Flory-Barnes qui joue la basse pour Industrial Revolution, Natalie Hall qui joue du violoncelle pour Seattle Rock Orchestra ainsi que Darren Reynolds qui a joué avec Patrick and the Locomotives. Mon producteur est un chanteur folk bien connu qui se nomme Damien Jurado. Je les ai choisi parce que j'avais entendu de bonnes choses  à leurs sujet en tant que musiciens.

10-Where can somebody living in France or in the Congo find your album ?
You can find my album on iTunes or Bandcamp

Ou peut-on trouver ton album quand on vit en france ou au Congo ?
Vous pouvez trouver mon album sur iTunes ou sur Bandcamp
11-Any day planned to perform live here in Paris soon ? Is there a new album on the making ?
I have a show on February 1st at Sunset and Sunside. I’m hoping to release an Acoustic EP sometime in the spring.

J'ai un spectacle en France le 1er février au Sunset and Sunside. J'espère sortir un album acoustic au printemps.
12-the last words are yours, what do you want to share with the readers ?
Hopefully people will connect with the music I write and that they will be inspired to find their own way of trying to leave good legacies. 
Thank you so much Naomi for the precious time you shared with us. Remain blessed African girl.
Vous pourrez suivre toute son actualité via www.naomiwachira.com//Twitter//Facebook//Instagram//youtube etc...ne vous en privez pas. Moi je vous retrouve au même endroit dans quelques jours les amours. Pensez à sortir couvert et on se dit à tantôt les YGB.  xoxo

CONVERSATION

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Fourni par Blogger.