L'or dans la voix de Fanie Fayar

La médaille d'or décrochée lors des huitièmes jeux de la francophonie à Abidjan en Cote d'ivoire en 2017, lui a valu d'être élevée au rang de chevalier dans l'ordre du mérite national congolais. Ce prix a aussi permis a cette auteure compositrice interprète, de révéler son talent a un plus large public international. Fanie Fayar n'est pourtant pas une débutante sur la scène musicale. Pour célébrer la sortie de son tout premier album solo intitulé Boyamba ngai (veuillez m'accueillir) ainsi que la mise en ligne de son du clip officiel, nous nous somme posé un instant avec l'artiste pour parler musique. Bonne écoute.
Youngiftedandblack
Qui est Fanie Fayar ?
Fanie Fayar est une artiste musicienne congolaise, qui fait de la musique de fusion dite world music.
Je suis auteur compositrice, danseuse interprète multi-instrumentiste

Peux tu nous raconter ton parcours musical de tes débuts au sein d'une chorale chrétienne jusqu'a ton sacre à Abidjan ?
J'ai débuté dans une chorale Catholique dite la Colombe dès l'âge de 14ans ou j'ai fait la rencontre de Sylvain Scafio qui m'a appris les véritables bases musicales ainsi que les techniques vocales. Je le considère comme mon professeur, formateur et maitre.
En l'an 2000 on m'a proposé d'intégrer le groupe Yela-wa. Au depart j'étais retissante, mais j'avais fini par accepter. C'est en tant que membre de ce groupe que j ai participé à la troisième édition du Masa en Côte d Ivoire. En rejoignant cette formation, j'ai appris à jouer au tam-tam, à danser etc...
J'ai quitté Yela-wa pour être co-fondatrice du groupe Tandala, groupe dans lequel j'ai appris à jouer aux instruments traditionnels, je m'y suis aussi perfectionné autant à la danse qu'au chant.... Pour des raisons diverses,  j ai du quitter ce groupe pour intégrer le groupe NKOTA où j étais l'unique femme et leader vocal. Dans Nkota j'ai reçu le tam-tam d'or prix découverte du jury et j'ai participé à la réalisation de deux albums Tobé et Je n irais pas là bas.
Je me suis par la suite déplacée pour la France et à mon retour j ai jugé bon de démarrer une carrière solo, nous étions alors en juin 2014. En mai 2015 j'ai donné mon tout premier spectacle solo dans la grande salle de l'IFC. En 2016 j'ai joué à plusieurs manifestation à Brazzaville. Et en 2017 j ai débuté l'année avec une belle prestation à l'espace songui-songui. Ensuite à Douala au salon voix de Fame mis en place pour valoriser les chanteuses de l'Afrique centrale.
Arrivent ensuite les jeux de la Francophonie qui sont pour moi un moment inoubliable. Ils m'ont ouvert beaucoup de portes car j'en suis parti avec une médaille d or.

Boyamba Ngai ton premier album solo sera bientôt dans les bacs, peux tu nous en dire d'avantage sur sa couleur musicale ?
Boyamba Ngai est un album riche en theme et en rythmique tout le monde peut se retrouver. Je veux dire par là que sa couleur est une fusion de plusieurs  musique qui ont pour base les rythmes traditionnels de chez nous. Ce que l'on appel dans le jargon musical, de l'Afro-fusion ou de la world fusion. C'est un album résolument riche linguistiquement, j'y interprète des chants en Lingala, Lari, Sango, Bambara, Wolof, Mbochi ou encore en Bouissi pour ne citer que ces idiomes la. 
Combien de chansons composent cet album, et comment s'est fait le choix des morceaux qui vont y figurer ?
Cet album est composé des huit titres suivant : 
1.Boyamba ngai (3:59)
2.Nzapa Singuila (4:09)
3.Bakana sega (4:29)
4.Kani Muntu (4:36)
5.Ko Lela Te (4:33)
6.Madima feat Moussoki (5:07)
7.Mbe Ni Bo (4:44)
8.U Labula (4:58)
Le choix des morceaux était basé sur les différents thèmes et les différentes langues utilisé. 

Qui sont les artistes qui t'ont accompagné et aidé à la réalisation de cet opus ?
Il y a plusieurs artistes qui ont contribués à la realisation de cet opus. Il y a Amour Sauveur auteur compositeur de BOYAMBA ngai, Claude Kouloufoua alias Claude Koulou Guitariste Directeur artistique et arangeur, Paraclet Nzila pianiste, Celmar Nsayi Bassiste, Christ Mbounfounia Batteur, Dady et Magnom percussionnistes, Alcecia Bounfounia et yann Boumba Choristes. Kevin Moussoki medaillé d'or aux jeux de la Francophonie catégorie conte. Fredy Massaki ingenieur son studio Patmos de Francis Ossombo. Hugues Ondaye bienfaiteur, Eraste de Donatelo infographe gérant du site Web. Il y a aussi Cedrick Samou bienfaiteur de l'album et Josh Djido le co-producteur. Je les remercie tous, ainsi que ceux qui nous ont soutenu moralement et spirituellement.

Tu joues de plusieurs instruments traditionnels (sanza/balafon/tam-tam etc...) mais quel est ton instrument de prédilection ?
Mon instrument de prédilection c'est celui que je ne joue pas, à savoir la guitare. Juste après vient le balafon.
Youngiftedandblack
Ou puise-tu ton inspiration ? 
Je puise mon inspiration dans les réalités de la vie quotidienne, de ce que nous vivons et de certaines mélodie. Mais surtout de mes propres histoires. Mon fils m'inspire.

En dehors de la musique, il y a t-il d'autres domaines artistiques qui te passionnent ?
Bon, pas vraiment si non à 20% le théâtre et à 30% la danse. La musique reste ma passion première, à travers elle j'ai pu vivre des moments exceptionnels de partage avec d'autres artistes de talent tel que Mbilia BEL, Fredy MASSAMBA, Doudou COPA ou encore Joss Stone.
Peu de chanteuses congolaise brillent sur la scène internationale, alors même que vous êtes nombreuses à exercer ce métier.  Pourrais-tu nous éclairer sur ce manque de visibilité nationale aussi bien qu'internationale ?
Je pense que c est une question de temps. Mon temps à moi est arrivé, je ne peux pas le refouler. Mais c'est avant tout une question de détermination, d'objectivité, de croyance (je crois beaucoup en ce que je fais) et c'est aussi une question de travail parce que quand un travail est bien fait, nul ne peut s'obstiner à le nier. En outre, je ne me focalise pas sur les difficultés que je rencontre au contraire elles me poussent à aller de l'avant. Il faut aussi noter que j'ai commencé ma carrière longtemps avant que n'emergent certaines chanteuses de ma génération. Ce que je vis actuellement est le résultat de mon acharnement au travail. Tout ce que vous voyez aujourd'hui est le fruit d'un travail de longue haleine.
Youngiftedandblack
Tu animes des ateliers de chant à l'institut français du Congo, envisages tu une reconversion dans l'enseignement ou est-ce simplement une prolongation de ta passion ?
C'est juste une prolongation de ma passion. Cela a toujours été un plaisir pour moi de partager ma connaissance avec ceux qui en ont le plus besoin. Je mêle ainsi l'utile a l'agréable. C'est un véritable plaisir pour moi de savoir et de realiser que j'ai déjà formé et accompagné beaucoup de gens.

Ou doivent se rendre les mélomanes la diaspora désireux d'acquérir ta musique ?
On communiquera dès que possible. Mais il sera en principe vendu sur toutes les plateformes de téléchargement légal dés janvier prochain.
Youngiftedandblack
Tu étais dernièrement sur scene aux côtés de Youssou N'DOUR à paris, une tournée européenne est-elle prévue pour les mois à venir?
Une tourné est prévue pour 2019-2020 s'il plait à Dieu.
Un grand merci à toi Fanie de nous avoir accordé un peu de ton précieux temps, nous te souhaitons une carrière à la hauteur de ton talent et nous guettons la mise en place de ton album sur toutes les plateformes de téléchargement légal.
En attendant vous pouvez soutenir Fanie en likant sa page Facebook, en vous abonnant à sa chaine Youtube.

Ce sera tout pour le moment les YGB, comme toujours protégez vous en sortant les amours et on dit à tantôt.
xoxo

CONVERSATION

Fourni par Blogger.