Viola Davis won't back up


Viola Davis joue dans un nouveau film prévu dans les salles aux usa le vingt huit septembre et qui s'intitule Won't back down. Elle y incarne une maîtresse d'école qui s'associe à une mère célibataire joué par Maggie Gyllenhaal dont l'enfant souffre de dyslexie. Ces femmes décident de prendre le contrôle d'un système scolaire jugé déclinant, inadapté et non productif.
 
Tout comme pour son précédent rôle dans le film à succès La couleur des sentiments qui lui a valu une nomination aux oscars, son interprétation de Nona soulève une controverse aux USA, d'aucun jugent qu'elle y fait la promotion du "parent trigger movement" qui  avait été "voté" en Californie en deux mille dix, c'est une sorte de loi qui  permet aux parents de révoquer des enseignants ou tout un système scolaire jugé non performant et nuisible à long terme aux enfants.

Viola Davis elle, parle de ce film comme de son premier rôle principale, elle dit y avoir mis beaucoup de sa personne car le sujet lui tenait particulièrement à coeur. Étant elle même co-fondatrice avec sa soeur enseignante de Upward Bound alumni, une fondation qui a pour but de venir en aide aux étudiants aux revenu modeste, les aidant à développer leur talent et à acquérir le niveau requis pour poursuivre un cursus universitaire. Ce film qui à l'origine devait s'intituler Still i rise comme le célèbre poème de Maya Angelou et sortir au mois de mars, a subit de nombreux changement que l'on attribue au souhait du réalisateur Daniel Barnz qui espère ainsi avoir une chance d'être sélectionné pour les Oscars.

Une chose est sure c'est que j'attends de le voir de mes propres yeux et de me faire ma propre opinion. Je pense que ce film sortira en salle en france car le casting n'est pas "communautaire". Rosie Perez, Holly Hunter (que l'on a pas vu au cinema depuis bientôt sept ans) et autre Oscar Isaac en font parti. Au cas ou vous le verriez avant moi, n'hésitez surtout pas à venir partager votre ressenti. D'ici la portez vous bien et sortez couvert les YGB...









CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Ce film a l'air bien et touche un sujet assez universal, l'imperfection des systèmes eéducatifs. Je vais certainement le voir car je suis formatrice en anglais et je fais pas mal de soutient scolaire en anglais. Super pour Viola Davis, alors c'est dommage que son nom ne figure pas premier sur la fiche.

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.