Des boucles d'horreur ?


Outre atlantique une nouvelle polémique semble en marche concernant la dernière collection printemps été deux mille treize de Dolce &Gabbana. Tout a commencé par l'absence remarquée de mannequin noir sur le podium durant tout le défilé. Ce qui n'est pas une première, et de ce fait presque pas choquant puisque, à la question de savoir pourquoi les models noir brillent par leur absence durant leurs shows, ils avaient répondu que ce n'était pas une obligation ni une contrainte, qu'ils servaient en priorité ceux qui soutiennent leurs "business". La où le bas blesse, c'est que les stylistes aient voulu "à leur manière" rendre hommage aux femmes noires en s'inspirant disent-ils de ces statuettes très populaire à l'époque coloniale, les "nègres " les "maures" ou plus communément en anglais les "blackmoor statues". Vous savez ces objets d'art qui vous font penser au tirailleur sénégalais coiffé de sa chéchia rouge avec le fameux "Y'a bon banania", avouez qu'il y a mieux pour un hommage non ? Mais là non plus n'est pas le problème enfin presque.
Ce qui a profondément dérangé la communauté afro-américaine, c'est que cet hommage soit rendu sans eux, et que ce pan encore très sensible et douloureux de leur histoire soit traité en les excluant sans cesse. Mandela a un jour dit que ceux qui font pour nous, sans nous, font contre nous n'est-ce pas ?
En vérité, en y regardant de plus prés, si cette paire de boucle d'oreille pendait sur des lobes ébènes, je doute fort qu'elle eût fait couler autant d'encre. Je m'offusque quand je lis ça et là que ces designers sont racistes et qu'ils se moquent de la douleur de tout un peuple en créant des accessoires au goût douteux. Je vous avoue que si ma bourse me le permettait et si l'occasion se présentait, je rentrerai bien en possession de cette paire qui moi me plaît assez.
La lutte menée pour que disparaissent ces visuels et surtout le slogan dégradant qui l'accompagnait n'est pas négligeable, et je n'irai jamais la remettre en question, car elle a contribué à cet avancement, cette assurance que les descendants d'anciens colonisés, dont je fais parti, se délectent aujourd'hui. Mais si l'on doit voir le mal partout, alors beaucoup d'oeuvre d'art et de création vont finir par disparaître, beaucoup d'autres ne verront même jamais le jour.  Commençons par cette broche Cartier d'une valeur inestimable, inspiré elle aussi de ces fameux "blackmoor" et qui a ma connaissance n'a suscitée aucune polémique. Comprenez moi bien les YGB, quand on m'insulte avec des mots réducteurs et qu'on prétend appeler cela un hommage, je m'insurge et c'est mon droit. Cependant, quand je ne vois rien d'"extraordinairement" offensant, je me pose un instant et je me demande où est le problème.
Mais si l'on doit faire la guerre à tout ceux s'inspirent de nous, nous risquons de finir comme ceux qui, bien que parfois bourreaux se positionnent toujours en victime à un point tel que ça devient agaçant. Nous savons tous que notre passé ne s'est pas fait dans la joie et la quiétude, que nous avons beaucoup de mensonge à mettre à nu, des histoires à réécrire, des vérités a réetablir mais à trop vouloir crier au loup, ne risquons nous pas de tomber dans le discrédit ?
Ne vous méprenez pas, je suis d'accord sur le fait que si nous étions sollicités pour ces hommages qui deviennent légions ces temps ci, les dégâts seraient peut-être moindres. La maladresse qui accompagne cette envie de vouloir bien faire en parlant de nous, en nous réduisant au rang de simple spectateur est source de confusion.  Si hier encore, l'histoire pouvait être écrite impunément, truffé de mensonges et de caricatures que nos anciens ne pouvaient pas corriger, aujourd'hui la donne est différente. Je l'ai certes déjà mentionné plus haut, mais je réitère que s'il y avait eu des mannequins noirs et que l'un d'eux arborait ces bijoux,  le "choc" n'aurait même pas existé enfin je pense...(il nous reste encore et toujours, la possibilité de boycotter ceux que nous jugeons irrespectueux)
Je n'ai pas la science infuse alors je vous demande votre avis les YGB, quel qu'il soit, laissez votre commentaire et échangeons ensemble, je veux comprendre, je veux apprendre.
Je ne vais pas vous bassiner longtemps les amours, je vous dit à tantôt, prenez soin de vous et n'oubliez pas de sortir couvert    
xoxo  




CONVERSATION

1 commentaires:

  1. Je ne suis pas surprise du tout. Ce genre de "mode" revient regulièrement. D'ailleurs c'est toujours les même qui le présente. D&G ne sont pas là autrement pour faire parler de leur marque et gagner de l'argent. S'ils peuvent utiliser les vieux clichés de l'époque de colonialism pour quoi pas. Il y a pas mal de gens qui pensent que ces types de boucles d'oreilles sont jolis et ne pensent pas ou ne comprennent pas qu'ils peuvent dépalire. Je suis sûre que tu as entendu des gens disent: "C'est pas raciste ces boucles" Personellement, j'ai horreur de ces genres de trucs que ce soit poupée, boucle, ou autre!C'est un bon tour de media ils ont fait!

    RépondreSupprimer

Fourni par Blogger.