Jourdan Dunn dans Edit Magazine

Vous trouverez sans doute que c'est idiot, mais ce qui m'a plu en premier c'est ce jeux de mots dans le titre de cet éditorial : Thy will be Dunn au lieu du traditionnellement biblique thy will be done (que ta volonté soit faite). Bwef. La beauté Britannique s'est laissé capturer par Ben Torms pour des clichés qui illustrent une interview très touchante que vous trouverez en version française ici. Elle y parle de la maladie de son fils drépanocytaire, de son envie de s'installer à new york etc...je compte sur votre curiosité pour aller la lire complètement. Enjoy 
On se retrouve comme toujours sur FacebookTwitter et Instagram pour plus de partage les amours. Pensez à vous protéger, je ne vous le dirai jamais assez.
xoxo.

CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Très intéréssant comme article, c'est une fille que j'admire depuis ses débuts et on en apprend plus ici, Je ne savais pas pour son fils, dure maladie, mais heureusement qu'elle a les moyens et sa mère pour l'aider.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle se dévoile beaucoup dans cet échange et elle fait suscite le respect

      Supprimer

Fourni par Blogger.