Je vous mets au parfum

C'est bien souvent au printemps que je range à fond mes placards, un ménage profond pour faire de la place aux nouveaux locataires de mes tiroirs et de ma commode. Mais pour je ne sais quelle raison, ce week-end je me suis attardé sur les senteurs qui ont fait mon bonheur pendant un moment et auxquelles je dois faire mes adieux.

Parmi les flacons vide on retrouve : Le dix de Balenciaga, 5th Avenue d'Elisabeth Arden et Blv note de Bvlgari dont je vous avais déjà parlé ici.
De toutes ces bouteilles vide, celle qui me manquera le plus est sans conteste : Le Dix de Balenciaga. Je l'ai porté pendant des années et je pensais qu'il serait toujours facilement accessible. Ce parfum floral était à la fois doux gourmand et romantique. Il me rappelait ma mère et mon enfance. Si je vous en parle au passé c'est bien parce qu'il n'est plus commercialisé. Il avait été retiré de la vente tout comme la totalité de la gamme de parfums Balenciaga à la fin de la licence détenue par Jacques Bogart en 2007. Des rumeurs courraient un moment à propos de la réédition de ces fragrances après l'obtention d'une licence par le géant américain Coty, mais l'information date de deux mille dix et à ce jour force est de constater que rien ne bouge. C'était l'un de mes parfum vieillot préféré, et je l'ai vaporisé jusqu'à la dernière goutte .
Les prochains à quitter le navire seront certainement les trois ci-dessous à savoir : Envy me de Gucci, Dior Addict et Désir de Rochas.
Pour ces trois mousquetaires, je n'ai pas à me plaindre, des bouteilles pleines et neuve de chaque m'attendent tranquillement dans les placards bien que je sois certaine de ne pas y toucher avant au moins un an car j'aime découvrir de nouvelles effluves, délaisser un peu mes valeurs sure pour des retrouvailles qui sentent encore plus bon. Sans oublier que j'ai mes parfums d'été qui n'ont que trois mois pour convaincre et séduire. Vous l'avez compris, je suis aussi une incorrigible addict aux parfums.
Ne me jetez surtout pas la pierre, je suis certaine que vous avez autant d'addictions gourmand que moi les amours. Et si vous me disiez quelles sont vos petites faiblesses à vous ? Promis je ne le répéterai à personne les YGB.N'oubliez surtout pas de vous couvrir d'une tendre fragrance en sortant, pensez à marquer un arrêt via FacebookTwitter et Instagram à tantôt .
xoxo

CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Mon incontournable c'est le Boss Orange d'Hugo

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En tout cas il a même déteint sur ton caractère quoi hum she's "The Boss" yeah

      Supprimer

Fourni par Blogger.