P-Square live


Avez vous déjà eu envie de tarir d'éloges pour quelqu'un ou quelque chose, puis soudain quand vous attrapez votre clavier, les mots qui se lient à vos souvenirs sont assassins voir même totalement meurtrier ? voila mon résumé de l'épisode Psquare.


Ces frères jumeaux sont sans conteste talentueux, le mariage pluriculturel de leur musique est vraiment réussi et Dieu ne s'est pas trompé en les concevant, ils sont plutôt bien fait, agréable à regarder et j'aime à croire doux au toucher bref la n'est pas la question.


Il faut simplement que mes frères comprennent que lorsqu'on donne un rendez vous a des gens qui vous supportent, font avancer votre oeuvre et soutiennent votre créativité, on se doit d'être à l'heure.
Il y a des ratés et des fantaisies que l'on peut accepter voir tolérer à vingt euros la place, mais pour quarante quatre euros on attend un show digne de ce nom avec une balance au point et un show époustouflant.


Je trouve dommage que pour une première à paris, ils se soient permis de monter sur scène a vingt trois heures quarante, soit presque quarante cinq minutes après que Carimi eut quitté la scène, Carimi qui soit dit en passant à chauffé la salle comme pas permis, c'était la première fois que je les vivais live et ils ont tellement assuré que pour moi, rendez vous est pris pour leur prochaine scène parisienne.


Oui, mes Naija brothers, ce n'est pas tout de nous remercier à genoux de soutenir votre musique et de la faire connaître à nos proches, vous devez avoir plus d'égard envers nous en nous offrons le meilleur de vous sur scène, et par meilleur je ne parle pas du très agréable strip tease auquel nous avons tous eu droit, Mais, à une balance plus juste, une entrée en matière plus vivante, parce que ce " where are my ladies ?" qui dure trois minutes alors que nous étions juste devant vous à attendre ces poules à la dentition parfaite, je n'ai pas compris et j'avoue n'avoir toujours pas digéré.


Une dernière chose, je n'ai pas mon diplôme de "metteuse" en scène mais ce serait vraiment génial si vous pouviez alterner les rythmes dansant et les slow, parce que affaire de nous endormir au départ et nous ambiancer dix minutes avant la fin la !!! je n'ai pas compris non plus. Bon aller j'arrête, je suis toujours plus exigeante envers ceux que j'aime et croyez moi mes frères Okoye, i love you ôh, et je vous dit merci pour ceci :


Dés l'instant ou vous l'avez entonné, je vous ai presque tout pardonné, sans rancune à une prochaine fois à l'heure universel (Gmt) car souvenez vous que le Bmt ( black man time ) n'existe pas!!!...promis promis promis j'arrête ôoooh




<a href="http://www.bloglovin.com/blog/3308214/young-gifted-and-black?claim=446epd6u5ny">Follow my blog with Bloglovin</a>

CONVERSATION

2 commentaires:

  1. Mdr true sur toute la ligne mais bon j'ai bien check mon corps quand même

    Diamsebony

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui ça pour faire le show, ils ont fait le show, mais pas assez longtemps et ils nous ont mis des bons son qui bougent à la fin...

      Supprimer

Fourni par Blogger.