Made In France

Le 22 octobre dernier nous avons eu le privilège Afromangocie et moi même d'assister à l'avant première de Made In France le nouveau film de Nicolas Boukhrief qui sort dans les salles ce 18 novembre. La projection était suivie d'une rencontre/échange avec l'équipe du film dont voici le synopsis.
youngiftedandblack
Sam, journaliste indépendant profite de sa culture musulmane pour infiltrer les milieux intégristes de la banlieue parisienne. Il se rapproche d'un groupe de quatre jeunes qui ont reçu pour mission de créer une cellule djihadiste et semer le chaos au coeur de Paris.
Youngiftedandblack
Ce qu'il pensait être une affaire de quelques mois va s'avérer être non seulement très chronophage,  et socialement contraignant, mais cela va tisser une toile autour de lui, un piège dont il aura du mal à sortir.
C'est Nicolas Boukhrief lui même qui m'a donné envie de voir son film. En effet, présent lors du showeb de rentré ou la bande annonce nous était présenté par l'équipe de Pretty Pictures, ce dernier a défendu bec et ongle sa réalisation avec des arguments de poids et une foi sans faille. Il faut savoir que ce film avait été tourné longtemps avant les événements de janvier, mais puisqu'il aborde le sujet très sensible de l'intégrisme islamiste et du terrorisme, beaucoup choisiront surement de faire des raccourcis en parlant d'opportunisme ou d'islamophobie sans même l'avoir visionné. Si je vous le recommande c'est bien parce que j'ai été agréablement surprise par cette oeuvre. Oui c'est un film de genre par essence avec tout ce que cela comporte de violence, d'armes à feux et de mort. Cependant nous ne sommes pas dans la propagande moralisatrice que l'on aurait pu craindre à l'annonce du sujet traité et encore moins dans l'incitation à la haine d'une quelconque religion. 
Youngiftedandblack
Les autres aspect à ne surtout pas négliger sont : la prise de vue. Le réalisateur parvient à nous sortir des plans cinématographique classique en jouant avec l'espace, j'ai parfois eu cette impression étrange que les personnages tombaient du ciel. La caméra devient un personnage à part entière, acrobatique et dynamique. Les répliques qui engendrent par moment du comique de mots et de situation. Le casting. Chaque acteur apporte une couleur spéciale à l'oeuvre et tous se complètent. Francois Civil dans le rôle de ce petit bourgeois reconverti, dont les parents sont d'indécrottables catholiques est juste hilarant, surtout lors de sa toute dernière apparition à l'écran. Frank Gastambide en campant ce flic nerveux à souhait, s'éloigne avec brio du registre comique qui l'a fait connaitre. Malik Zidi ce père de famille protecteur pris dans une spirale de violence qu'il ne cautionne pas mais dont il ne peut pas sortir contraste avec un Nassim Si Ahmed nerveux et toujours prêt au combat dont l'humanité révélé (bien que tardivement) fini par nous toucher et à rejoindre quelque part cette naïveté qui transpire du personnage de Ahmed Dramé. Mais le plus dangereux, celui que l'on prendra plaisir à detester est sans doute aucun Mr Dimitri Storoge. Ce gourou des temps moderne n'a d'égal que sa folie.
Youngiftedandblack
Ne restez donc pas braqué sur l'affiche ou sur des apriori, allez y en toute neutralité avec un esprit ouvert vous faire votre propre opinion. N'hésitez vraiment pas à venir partager vos avis par ici une fois que vous aurez vu le film.
Je vous dis à très vite les amours. On se protège toujours en sortant les YGB et on se dit à tantôt.
xoxo


CONVERSATION

1 commentaires:

Fourni par Blogger.